La stratégie SEO à adopter en 2018 ! Chaque année les experts du référencement donnent leurs prédictions pour ce qui sera la prochaine grande chose à venir ou à déployer dans le SEO.

Pourtant en réalité, personne ne sait réellement ce que ce sera. Ainsi dans ce guide d’une stratégie de référencement naturel forte, je vais me concentrer sur ce qui fonctionne maintenant afin que vous puissiez vous préparer à apprivoiser Google cette année.

Dans cet article, vous apprendrez :

  • Qu’est-ce qu’une stratégie SEO ou stratégie de référencement naturel  ?
  • Pourquoi une stratégie de référencement naturel forte est toujours importante pour votre entreprise.
  • 12 points stratégiques de référencement qui fonctionneront bien en 2018.

Découvrez également en complément : les nouvelles tendances du référencement naturel en 2018

Sommaire

Qu’est-ce qu’une stratégie SEO ou stratégie de référencement naturel ?

Une stratégie de référencement naturel ou SEO est une feuille de route pour les activités d’optimisation pour les moteurs de recherche qui peut être tracée en étapes définitives. Il s’agit d’une solution qui se déploie sur le long terme, mais efficace pour générer du trafic pré-qualifié vers les sites Web, améliorer les taux de conversion des visiteurs et augmenter le classement et les revenus des sites Web.

Pourquoi une stratégie de référencement naturel solide devrait être au cœur de votre activité en ligne ?

Il faut savoir que le référencement naturel n’est pas une science exacte, si c’était le cas, alors nous en ferions tous. Savoir comment se classer plus haut dans les résultats des moteurs de recherche et notamment sur Google, est un secret bien gardé. Cela dit, il existe certaines stratégies qui lorsqu’elles sont utilisées de façon constante, augmentent considérablement la probabilité d’obtenir des classements plus élevés.

Ces stratégies SEO sont apprises à travers les tactiques d’essai et d’erreur que les experts du référencement naturel utilisent et ce sont ces méthodes qui deviennent payantes – mais il y a toujours une mise en garde, plus vous essayez de battre le système, plus les moteurs de recherche adaptent leurs algorithmes pour combattre ces tactiques.

Dans ce post 15 points stratégiques de référencement naturel parmi les plus efficaces sur 2018 seront abordés. Vous pouvez les utiliser dès maintenant pour préparer une stratégie de référencement naturel pour cette année. Ceux-ci sont basés sur la propre expérience de l’équipe, ainsi que sur les dernières recherches des experts en matière de référencement naturel.

L’idéal étant d’avoir un minium de connaissance sur les fondamentaux du SEO pour établir sa stratégie SEO la plus optimisée possible.

1. Optimiser sa stratégie SEO avec l’index mobile-first de Google

L’optimisation de son site internet adapté au mobile, est importante depuis des années au sein de la stratégie SEO, et ce depuis Mobilegeddon en 2015. Depuis 2016, le mobile a pris le pas sur le desktop, le mobile et la tablette représentant 60 % de l’ensemble de la navigation sur le Web.

Puis en novembre 2016, Google a annoncé le lancement de l’indexation mobile d’abord. Ce que cela signifie, c’est qu’auparavant Google a parcouru la version desktop d’un site internet, en utilisant cela comme index principal du moteur de recherche.

Cependant avec cette mise à jour, Google a maintenant commencé à utiliser la version mobile d’un site comme index principal. En d’autres termes, Google considérera la version mobile de votre site comme la version « réelle », même si quelqu’un effectue une recherche à partir d’un ordinateur de bureau.

Il sera donc indispensable pour tout propriétaire de site web de l’optimiser rapidement pour une meilleure expérience client. C’est-à-dire qu’il soit au minimum responsive design, mais surtout que ses pages se chargent rapidement pour permettre aux internautes d’avoir une navigation fluide et donc un accès rapide aux informations.

Référencement naturel : Optimiser son SEO avec l'index mobile-first de Google

2. Accélérez le chargement de votre site internet

Depuis des années Google met l’accent sur la vitesse de chargement des sites internet. Avec l’introduction du premier index mobile, la vitesse du site sera plus importante que jamais. Comme dit précédemment, il sera primordial de travailler ce point pour ne pas subir une perte de ses positions sur Google.

Pour les sites internet développés sous le CMS WordPress, il est recommandé de bien paramétrer son thème sur les affichages autorisés ou pas de certaines fonctionnaliéts en version mobile. A noter que le protocole Google AMP ne sera pas considérer par Google pour l’indexation mais plutôt la version mobile d’origine du site.

Il est largement recommandé de rendre son contenu « mobile friendly » dés à présent pour une stratégie SEO efficace. Pour le tester vous pouvez utiliser cet outil en ligne développé par Google : Mobile friendly by Google

Google a de nouveau souligné cette importance pour les sites Web, en particulier pour ceux qui ont des sites web e-commerce. Ceux qui se chargent en 5 secondes ou moins, ont reçu 2 fois plus de revenus que leurs concurrents. La même recherche a révélé que 53 % des visites de sites mobiles ont été abandonnées si le chargement des pages prend plus de 3 secondes.

Utilisez le PageSpeed Insights de Google pour connaître la vitesse de page de votre site Web sur votre mobile et sur votre desktop.

3. Porter attention aux signaux de l’expérience de l’utilisateur

Google a annoncé que RankBrain était leur troisième facteur de classement le plus important. RankBrain est un système d’apprentissage machine qui aide Google à trier les pages de résultats des moteurs de recherche (SERPS).

RankBrain se concentre sur deux facteurs :

  1. Combien de temps quelqu’un passe sur une page (connu sous le nom de Dwell Time)
  2. Le pourcentage de personnes qui cliquent sur un résultat (Click Through Rate ou CTR)

Le temps d’attente est important parce que si un visiteur clique sur un résultat de recherche dans la position #4 mais reste sur la page pendant plusieurs minutes, Google se rend compte que c’est très pertinent. Si un visiteur clique sur le résultat #1, mais quitte la page en quelques secondes, Google démarrera ce résultat à partir de la position #1. Google a toujours mis l’accent sur la pertinence, et si les visiteurs ne restent pas assez longtemps sur les pages Web, Google les considère comme non pertinentes.

Si les pages ont un CTR supérieur à la moyenne, RankBrain utilise ceci comme un signe que la page devrait recevoir un boost permanent de classement. Cela n’a rien d’étonnant. Après tout, si personne ne clique sur les résultats de recherche, pourquoi Google le garderait-il sur la première page ?

De même, si un résultat de recherche est cliqué fréquemment, pourquoi Google le garderait-il enterré au bas de la page ? Il est ainsi indispensable de considérer le RankBRain au sein de sa stratégie SEO.

4. Optimiser votre contenu pour les snippets en vedette

Les bribes en vedette ou les réponses riches, représentent maintenant plus de 20 % des demandes de recherche. Si vous voulez que votre contenu s’affiche pour les questions courantes liées à l’industrie, il est essentiel que vous l’optimisiez intentionnellement pour ces requêtes.

Google est maintenant l’éviction des résultats de recherche organique avec ces boîtes de réponses, annonces, carrousels, sections « People also ask » et plus encore. Les résultats du référencement organique sont en baisse de 37 % dans le CTR selon Wordstream.

Vous pouvez le faire de plusieurs façons pour votre stratégie SEO, y compris en posant explicitement la question dans votre contenu, en fournissant une réponse directe, même en incluant la question dans au moins une de vos en-têtes. Une autre astuce consiste à fournir des listes de questions/réponses pour satisfaire les sections « People also ask » de SERPS.

5. Le SEO vocal : Optimiser le contenu pour la recherche vocale

Vous pourriez soutenir que la recherche vocale en est seulement qu’à ses débuts, mais lorsque vous y pensez, nous utilisons tout de même la recherche vocale de deux façons : rechercher des applications et de l’information à l’intérieur de nos smartphones et rechercher de l’information sur Internet.

Un axe à considérer dès à présent au sein de sa stratégie SEO pour se préparer à une croissance des requêtes vocales.

Si vous prenez en compte les sections « People ask » et Google Answer Boxes, alors la recherche vocale ne fera que gagner en importance. Depuis 2008, les recherches vocales sur Google ont été multipliées par 35, dont 20 % sur mobile.

Sachant cela, les experts en référencement commencent à optimiser leur contenu pour le SEO vocal – en s’assurant que le contenu est inclus dans un extrait en vedette. (voir le point 4).

Dans votre stratégie SEO considérez le SEO vocal comme un axe nécessitant de travailler et d’optimiser ses contenus basés sur de la recherche vocale. N’oubliez jamais qu’une requête parlée n’est jamais la même qu’une requête rédigée. En rédigeant sur Google, on va à l’essentiel en quelques mots et via un assistant vocal, on pose généralement une question complète.

Ça ne veut pas dire que tout contenu doit faire état d’un titre posant une question car Google est suffisamment intelligent pour comprendre et analyser un contenu. Cela signifie par contre que vous devez répondre comme si la question était posée. Votre contenu devra dés lors être pertinent et centré sur un questionnement.

6. Viser le contenu et le contexte d’actualité, approfondi et écrit.

Auparavant, les moteurs de recherche analysaient les pages pour voir combien de fois un mot-clé spécifique serait utilisé et si cela a été ajouté dans certaines balises et images – connu sous le nom de technique, ou de référencement sur site. Par exemple, votre page sera explorée pour déterminer si votre mot-clé est apparu dans :

  • URL
  • Meta description
  • Image ALT/texte ALT
  • Tags H1/H2

C’est toujours important, mais les robots des moteurs de recherche sont de plus en plus intelligents. Non seulement ils mesurent le contenu de votre page Web, mais aussi le contexte. Cela signifie que pour éviter de montrer du contenu superficiel aux visiteurs du Web, les moteurs de recherche vérifient maintenant si le contenu de la page a une connaissance approfondie du sujet concerné.

Selon Brian Dean de Backlinko, pour écrire un contenu complet et en profondeur, il devrait compter au moins 2000 mots et être inséré avec des mots-clés d’indexation sémantique latente (LSI, également connus sous le nom de mots-clés secondaires).

Les mots-clés LSI sont des mots et des phrases qui sont fortement associés au sujet de votre page. Lorsque les crawlers font leur scan, ils considèrent la page comme très actuelle si elle couvre bien le titre du contenu.

Enfin, Brian a constaté que même les pages qui couvraient de manière exhaustive un sujet particulier surpassaient le contenu plus court qui était hautement optimisé pour un certain mot-clé – même lorsque la page complète n’utilisait pas du tout ce mot-clé particulier.

7. Optimisez votre structure URL

L’utilisation d’URLs descriptifs et pertinents par mots-clés est une stratégie SEO efficace depuis des années. Cependant, certaines recherches semblent indiquer que l’utilisation d’URL plus courtes peut en fait conduire à des classements plus élevés. Il faudrait donc analyser ici vos différentes URL et en faire un constat personnel.

Bien qu’il n’y ait pas de nombre de mots que vous devriez inclure, Google a indiqué dans le passé que tout ce qui suit les cinq premiers mots n’aura pas autant de crédit. Ce n’est pas vraiment surprenant, car lorsqu’une requête de recherche est présentée aux moteurs de recherche, ils parcourent les mots au début de l’URL pour vérifier la pertinence par rapport au terme de recherche.

De plus, vous devriez supprimer les mots d’arrêt comme « a », « of », « the » – les algorithmes des moteurs de recherche ne les lisent pas et ils gaspillent un espace URL précieux qui pourrait être balayé à la recherche d’un mot-clé.

Ainsi, lorsque c’est possible, utilisez vos mots-clés primaires dans les premiers mots de votre URL lorsque c’est possible – en vous assurant que c’est logique pour un terme de recherche, et essayez de garder votre URL entière jusqu’à un total d’environ cinq mots.

8. Données structurées et Schema.org

Les moteurs de recherche, pour lire les sites Web, doivent pouvoir les lire facilement. Google est assez bon pour analyser le contexte du contenu d’un site Web. Lorsqu’il s’agit de lire une page, généralement l’information la plus précieuse pour un chercheur, les robots des moteurs de recherche ont besoin d’aide.

Les données structurées sont les données que vous ajoutez à votre site Web pour le rendre plus facile à comprendre pour les moteurs de recherche.

Les données structurées sont un terme général qui se réfère à toute donnée organisée qui se conforme à un certain format, ce n’est pas seulement pour le référencement. Lorsque les moteurs de recherche lisent votre site Web, ils veulent savoir si un élément de contenu est pertinent – il peut s’agir d’une annonce d’emploi, d’un article de blog ou d’une offre de produit.

Si vous voulez des snippets riches, des cartes mobiles riches, des AMP (Accelerated Mobile Pages) ou une liste dans le graphique de connaissance de Google, vous devrez marquer vos pages avec Schema.org. À moins que les SEOs soient des experts dans le codage, alors ceci peut être intimidant, mais dans la console de recherche Google, ils ont un surligneur de données qui permet aux propriétaires de sites de cliquer et de faire glisser des données structurées, mais seulement si les sites Web qui ont quelques choses à marquer, comme des produits et des articles de blog.

L’implémentation correcte de données structurées ne vous donnera peut-être pas de meilleurs classements, mais indirectement, votre site sera un meilleur résultat de recherche – et l’augmentation du temps d’attente et le fait de dire à Google que vos pages Web sont pertinentes.

9. Ajouter de la vidéo à votre stratégie SEO

Les navigateurs Internet ne montrent aucune réduction de leur demande insatiable de contenu vidéo. La montée en puissance de plates-formes telles que Snapchat, Instagram, Vine et les vidéos Facebook font grimper le contenu vidéo dans leurs flux d’actualités. Sans oublier YouTube, le deuxième plus grand moteur de recherche au monde.

Ajouter de la vidéo à votre stratégie SEO

YouTube est de plus en plus rapide, les gens prennent à la plate-forme vidéo non seulement pour le divertissement, mais pour « comment faire des vidéos » pour une gamme de sujets allant de la façon de brancher des prises à des tutoriels pour les utilisateurs de logiciels. 64 % des consommateurs sont plus enclins à acheter un produit après avoir vu une vidéo.

YouTube est donc un moteur de recherche trop gros pour être ignoré dans le cadre de votre stratégie de référencement. En fait, vous avez probablement remarqué que les vidéos YouTube apparaissent dans vos résultats de recherche – et ceux-ci vont sûrement augmenter à l’avenir.

La clé à retenir ici est donc d’intégrer des vidéos dans votre contenu et d’augmenter votre temps d’attente (voir étape 3) afin que les visiteurs restent plus longtemps sur votre site Web, ce qui augmente votre classement.

10. Une bonne stratégie SEO passe par le Linkbuilding

Les liens ont été l’un des moteurs de classement les plus importants depuis des années. Google l’a confirmé.

Ils sont l’un des trois premiers facteurs de classement (avec le contenu et le RankBrain). Dans le passé, il était facile d’obtenir des liens en les achetant à des « fermes de liens » qui ajouteraient votre domaine de site Web à leurs sites Web. Google s’est rapidement emparé de cette pratique et l’a mise sur la liste noire. (Encore une fois, n’essayez pas de tromper le système.)

Une bonne stratégie SEO passe par le Linkbuilding

Genuine back linking alors est très puissant pour augmenter la force du domaine. Les domaines de rang supérieur reliant à des sites Web agissent comme un « vote de confiance » – en transmettant ce que Moz appelle « jus de lien » et en augmentant ainsi la force du domaine de ce site Web (si le lien est dofollow). Une force de domaine plus élevée augmente la force de l’URL – et cela aide dans SERPS lorsque des requêtes de recherche sont faites.

Il en va de même pour l’inverse, si vous avez des domaines de rang inférieur ou des domaines de confiance faible liés à un site Web, cela nuira à votre classement. Les sites Web de pornographie sont un exemple de domaines de faible confiance.

Si votre contenu n’est pas pertinent ou compétitif, même l’ajout de liens de domaine de haut niveau n’aidera pas votre classement, alors laissez le contenu peu performant seul. Si votre contenu est poussé sur les échelons inférieurs de la page 1 de Google, alors obtenir des backlinks de haute qualité à cette page pourrait le pousser plus haut dans les classements.

11. Le référencement local est un must dans sa stratégie SEO

Compte tenu de l’évolution vers un esprit mobile d’abord, il n’est pas surprenant que de nombreux experts mettent de plus en plus l’accent sur la recherche locale de nos jours. Si un site internet a une présence locale, comme les restaurants, alors apparaître dans les recherches mobiles locales est un must.

Le référencement local est un must dans sa stratégie SEO

De plus en plus de recherches de clients se tournent vers le mobile pour trouver des entreprises locales, des produits et des informations, il est donc impératif de trouver des mots-clés locaux. Toute entreprise souhaitant être mise en avant et/ou recevant du public devrait intégrer le référencement local dans sa stratégie SEO.

Le top 3 de Google en haut des recherches affiche les 3 premiers résultats en fonction du terme de recherche localisé. Le passage au top 3 visait à mieux satisfaire la navigation mobile et à inclure des cartes et des revues d’entreprises locales.

Ces entreprises en dehors du top local SEO 3 ont vu une baisse de 40 % du CTR. L’ajout de mots-clés d’importance critique, y compris l’emplacement et les coordonnées de votre site Web est vital pour apparaître dans ces résultats de recherche si les sites Web locaux doivent rester en haut de la page

12. L’intention de l’utilisateur est roi

Vous avez probablement entendu dire que « le contenu est roi » au travers de la stratégie SEO comme celle ayant trait au contenu – mais en fait, l’intention de l’utilisateur est roi. Comme la relation correspondante entre les mots-clés et les classements diminue, l’optimisation de l’intention est encore plus cruciale.

Une stratégie SEO forte signifie se concentrer non seulement sur des mots-clés spécifiques et écrire du contenu qui est divertissant, engageant et précieux, mais aussi sur la motivation derrière ces mots et le contenu.

  • Qu’est-ce que les gens recherchent réellement lorsqu’ils utilisent ces requêtes de recherche  ?
  • Lorsqu’ils cliquent sur un résultat de recherche, obtiendront-ils l’information qu’ils voulaient  ?
  • Seront-ils en mesure de naviguer facilement dans le site Web pour trouver d’autres informations  ?
  • Est-il facile pour eux de réaliser une action  ?
  • Qu’il s’agisse d’acheter un produit, de s’inscrire à une liste de diffusion ou même de partager un contenu  ?

Pensez aux mots-clés qui entraînent les conversions et pas seulement le trafic. Les moteurs de recherche veulent montrer la pertinence des visiteurs pour une demande de recherche spécifique – si le visiteur effectue plus d’actions sur un site Web, cela augmente le classement des sites.

13. Travaillez sur le champ lexical de vos mots-clés

Travailler uniquement sur ses mot-clés génériques n’a jamais été suffisant pour pouvoir se positionner sur Google. C’était vrai il y a de nombreuses années mais aujourd’hui les algorithmes de Google deviennent artificiellement de plus en plus intelligent.

Pour que Google interprète correctement un contenu, le champ lexical du mot-clé principal doit être travaillé au sein de votre contenu. Il faut donner un maximum d’indications à Google pour qu’il comprenne que vous traitez d’un sujet en particulier, en le segmentant et sans s’éloigner du sujet central.

Exemple : Si je traite du sujet suivant : « formation community manager » je devrais alors parler d’apprenants, d’étudiants, de cursus, de module de formation, d’apprentissage, transmettre un savoir etc… pour ce qui est de la formation. Ensuite pour le community manager, je soulèverai des thèmes comme les réseaux sociaux, le social media, la e-reputation, la veille, le marketing digital etc…

Google doit interpréter correctement un contenu pour le positionner et ce n’est pas en répétant 20 fois votre mot-clé générique que ça fonctionnera pour votre stratégie SEO. Pour mieux comprendre le phénomène, il s’agit de regarder la définition d’un mot où le but est de le faire comprendre avec des synonymes et des termes visant à traduire au mieux ce que l’on souhaite expliquer.

14. Surveillez et analysez avec les outils SEO adéquates

Tous les expert SEO, agences et personnes consciencieuses dans le développement de leur stratégie SEO, utiliseront des outils de mesure et d’analyse pour surveiller leurs positions sur Google et tout problème pouvant éventuellement survenir sur un site internet.

Au delà les outils permettent également de contrôler l’ensemble de vos backlinks ainsi que le positionnement de vos concurrents. Les fonctionnalités de ces outils sont très nombreuses et offrent un véritable éventail de possibilité en matière de SEO.

Pour cela nous vous conseillons des outils tels que SEMRush et Majectic.

Outil SEMRush pour votre stratégie SEO

En matière de référencement naturel et de positionnement à gagner sur les moteurs de recherche, il est indispensable de penser aux réseaux sociaux. Les partages de vos contenus sur les réseaux sociaux sont ainsi à inscrire au sein de votre stratégie SEO car ils permettent d’augmenter vos taux de clics et de ce fait votre trafic.

De plus vous pourrez contrôler depuis votre Google Analytics les sources qui vous apportent le pus de trafic. Les principaux réseaux sociaux sur lesquels partager vos contenus sont Facebook, Twitter et Linkedin selon leur nature.

Vous pouvez également développer en parallèle une stratégie digitale pour votre site internet et définir ainsi les canaux digitaux les plus pertinents.

________

Vous avez à présent tous les éléments en main pour développer votre stratégie SEO de la manière la plus efficace possible.

Sachez cependant qu’aucune des tactiques et des conseils mentionnés ci-dessus ne sont nouveaux, ni même surprenants. Ils sont le résultat de stratégies SEO que les experts ont mises en œuvre pour stimuler les classements, en réponse à l’évolution rapide de la nature du référencement naturel.

Crédit image à la une : DepositPhotos

Note générale de nos lecteurs Votre Note [Total: 6 Average: 5]Original Article