Est-ce que vous tenez une Newsletter ? Aujourd’hui, on ne parle que d’Instagram et YouTube. Mais qu’en est-il de l’emailing ? Est-ce que cela vaut encore le coup d’avoir une Newsletter ? La réponse : oui…

Des recherches montrent que 99% des consommateurs regardent leurs emails tous les jours.

Il y a donc toujours un intérêt à récolter des adresses emails, même avec les nouvelles réglementations de la RGPD. Tant que vous le faites dans les règles, vous n’aurez pas d’amende.

En termes de ROI (retour sur investissement), l’emailing reste le canal le plus profitable.

Selon cette étude de Campaign Monitor, l’emailing est 40 fois plus efficace pour acquérir de nouveaux clients que Facebook ou Twitter.

Mais si vous n’avez pas d’inscrit à votre Newsletter, votre stratégie d’emailing sera inutile.

Vous devez récolter un nombre important d’adresses emails pour qu’elle soit, mais pas à n’importe quel coût.

Il ne faut surtout pas faire fuir les visiteurs de votre site web en affichant des pop-ups partout sur votre site.

Heureusement, il existe différentes façons d’obtenir des inscrits à votre Newsletter sans ennuyer les visiteurs de votre site web.

En voici quelques-unes.

Utilisez la barre latérale de votre blog

Le blog reste encore et toujours un formidable outil pour attirer des gens sur un site web.

Vous le savez déjà puisque vous êtes en train de lire cet article.

En règle générale, les articles sont agencés de deux façons :

  • Sans barre latérale : le contenu se trouve alors au milieu de la page ;
  • Avec une barre latérale : le contenu se trouve à gauche.

Certains disent que les taux de conversion ne sont pas les meilleurs.

Peut-être, mais ce qui nous intéresse, c’est de ne pas déranger nos visiteurs !

Et croyez-moi, si vous avez des offres gratuites et intéressantes, les gens y feront attention.

Sur mon blog, par exemple, j’ai placé ceci sur ma barre latérale :

Cette petite « box » fait la promotion d’un de mes guides sur la publicité Facebook.

La plupart de mes articles traitent de ce sujet, il est donc probable que mes lecteurs y fassent attention.

Évidemment, moins vous rajoutez de « boxs » dans votre barre latérale, au mieux.

Si vous placez trop d’éléments, l’utilisateur ne saura plus sur quel bouton cliquer.

Pour obtenir un maximum d’attention, vous pouvez aussi rendre le dernier élément de votre barre latérale « collant ».

De cette façon, il sera visible en permanence même quand l’utilisateur navigue plus bas sur la Page.

Proposez l’inscription à votre Newsletter durant le processus de check out

De plus en plus de sites e-commerce vous proposent de faire une commande sans nécessairement créer un compte. Les e-commerçants savent que cela fait baisser leur taux de conversion.

Même si la personne ne crée pas de compte, elle doit tout de même vous donner son email pour recevoir la confirmation de commande et les informations de livraison.

Dans ce cas, pourquoi ne pas proposer l’inscription à la Newsletter par la même occasion ?

Comme vous le voyez, Daniel Wellington a ajouté une simple case à cocher pour confirmation l’inscription à la Newsletter.

Si vous regardez de plus près, la marque précise que vous aurez accès « à leurs dernières nouvelles et vous serez le premier à connaitre leurs offres exclusives ».

Pour les amoureux du shopping, c’est suffisant pour les convaincre de s’inscrire 🙂

Placez des offres gratuites à la fin de vos articles de blog

Encore une fois, on ne veut pas interrompre les visiteurs de notre site web avec des offres d’opt-in dans tous les sens.

C’est justement l’avantage des offres gratuites à la fin des articles de blog.

D’abord parce qu’elles permettent au lecteur de lire tranquillement votre article.

Après tout, quelles sont les chances qu’il s’inscrive à votre site si vous lui montrez un pop-up 10 secondes après son arrivée sur ce dernier ?

Le deuxième avantage de cette méthode, c’est que vous laissez à la personne toute la liberté de lire votre contenu.

Et croyez-moi, si votre contenu est vraiment utile ou inspirant, la personne voudra en savoir plus sur vous et votre entreprise.

C’est votre chance de lui montrer du contenu supplémentaire sous la forme d’un e-book, d’une checklist ou d’une mini-cours vidéo par exemple.

Regardez comme l’entreprise Hubspot s’y prend.

Comme vous le voyez, Hubspot ne vous demande pas de vous inscrire à leur Newsletter. Ils vous proposent un guide gratuit pour apprendre à faire de l’inbound marketing en 2018.

Ils utilisent un principe connu de la persuasion : la réciprocité.

La réciprocité, c’est le simple fait de se sentir redevable quand on vous offre quelque chose.

Dans ce cas-ci, offrir un guide en échange des informations de contact est une « transaction » tout à fait équitable.

Vous donnez votre adresse email et vous recevez en échange de la valeur (un e-book par exemple).

Notez aussi qu’en cliquant sur le bouton, vous serez redirigé vers une landing page pour remplir un formulaire d’opt-in.

Certains proposent directement le formulaire en fin d’article.

À vous de voir ce que vous préférez faire.

Déclenchez un pop-up quand un visiteur se prépare à quitter votre site

En début d’article, je vous disais qu’il ne faut surtout pas submerger vos visiteurs avec des pop-ups dès leur entrée sur votre site web.

Il existe en effet toutes sortes de pop-ups sur le web. Ceux qui se déclenchent :

  • Dès qu’une page se charge (le plus ennuyant) ;
  • Après une période de temps (ex. : 1 min) ;
  • Quand l’utilisateur a scrollé X% de la page (ex : 50%) ;
  • Quand l’utilisateur arrive en bas d’une Page ;
  • Quand l’utilisateur s’apprête à quitter votre site (exit-intent).

C’est ce dernier déclencheur qui nous intéresse.

Les 4 déclencheurs précédents vont inévitablement ennuyer tout visiteur qui navigue gentiment sur votre site.

Vous savez comme moi que chaque visiteur ne restera pas toute la journée sur votre site. Il finira par quitter la page et appuyer sur la petite croix pour fermer l’onglet. 🙁

C’est à ce moment-là que votre pop-up apparaitra.

Certains diront que cela ennuie, mais si l’offre qui est rattachée à votre pop-up est irrésistible, le visiteur sera content de souscrire.

Je suis allé m’aventurer sur ce site de prêt-à-porter féminin connu pour son marketing efficace … Regardez ce que j’ai trouvé avant de sortir du site :

Encore une fois, on me propose quelque chose de valeur (un code promo) en échange de mon inscription à la Newsletter.

Vous pouvez faire la même chose sur votre blog et proposer un guide.

C’est ce que je fais sur mon site.

Encore mieux, j’ai un formulaire RGPD-friendly avec la case à cocher pour confirmer l’inscription à ma Newsletter ainsi que la mention de ma politique de confidentialité.

Cela fait plus d’un an que j’ai ce pop-up sur mon site web et personne ne s’en est jamais plaint.

D’ailleurs, j’ai configuré ce pop-up pour qu’il ne se déclenche plus pendant 10 jours dès qu’un visiteur de mon site l’a vu.

Proposez des extensions de contenu

Cette stratégie est simple : vous écrivez un article de blog et vous proposez un second contenu qui va plus loin que votre article.

C’est en quelque sorte la suite logique de votre article.

Il peut s’agir d’une checklist ou d’un aide-mémoire au format PDF reprenant tous les points de votre article et comment les mettre en application.

Pas besoin d’écrire 30 pages. Quelques pages suffisent pour satisfaire tout le monde !

Voici 2 façons simples pour implémenter cette stratégie :

1) Créez un aimant à prospects qui peut faire office d’extension de contenu pour tous les articles d’une catégorie spécifique.

C’est la stratégie la plus connue.

Par exemple, si vous écrivez régulièrement sur le régime paléo , vous pourriez créer un e-book du genre « 27 recettes paléo faciles et rapides à faire ».

Placez ensuite l’extension de contenu au début et à la fin de votre article.

Voici comment je m’y prends avec cette petite box colorée que je place après l’introduction et avant la conclusion de l’article.

Si vous êtes sur WordPress, vous pouvez utiliser des plugins comme Thrive Leads ou OptinMonster pour mettre en place ce genre de box.

2) Utilisez le contenu de vos articles

Regardez comme s’y prend Stan du site Marketing Mania.

L’article parle de la hiérarchie visuelle pour un design qui convertit.

Ensuite, en fin d’article, il vous propose de télécharger une checklist reprenant les points les plus importants de l’article.
Lorsque vous cliquez sur le bouton d’appel à l’action, il vous demande votre email via un pop-up.

Cette stratégie est terriblement efficace parce que tout ce que vous avez à faire est de « recycler » le contenu de votre article dans un document PDF.Cela vous prend maximum une heure et vous êtes sûr d’obtenir des conversions si votre article était vraiment utile ou pratique.Voici encore d’autres idées pour vos extensions de contenu :

  • Un résumé de l’article (si l’article est très long) ;
  • Un aide-mémoire ;
  • Des stratégies supplémentaires à celles présentées dans votre article ;
  • Une liste de ressources ou d’outils.

Conclusion

En conclusion de cet article, je vous dirai une seconde fois de prioriser votre stratégie d’emailing et de chercher en permanence à convertir vos visiteurs en abonnés à votre Newsletter. Ceci dit, il ne faut pas le faire au point d’ennuyer vos visiteurs et les faire fuir de votre site web.

En appliquant ces 5 stratégies, vous devriez avoir de bons retours (visez au moins 5% de conversion). Votre taux de conversion dépendra grandement de votre offre. Au plus l’offre est attirante pour votre audience cible, au plus vos chances de récolter les informations de contact augmentent 🙂

Retrouvez-moi aussi sur mon site et téléchargez un de mes guides gratuits sur le marketing digital en cliquant ici !

Voir en ligne