En 2019, la pratique du netlinking reste inévitable pour qui souhaite classer son site dans les premiers résultats des recherches Google. Je ne parlerai pas ici des bonnes et mauvaises méthodes à appliquer pour obtenir des liens, mais plutôt des opportunités qui, je le pense, sont toujours aussi peu exploitées en 2019. Sans plus tarder, voici les 6 opportunités de netlinking à ne pas manquer…

1. La saisonnalité et le bon timing

Quelle que soit l’industrie dans laquelle vous vous trouvez, il y a toujours des événements récurrents en rapport avec votre offre.

Training&Co'm

Il peut s’agir d’événements à grande échelle comme des jours fériés, des événements sportifs, des conférences, ou tout simplement les changements de saisons.

Mais il peut également s’agir d’actualités plus chaudes et spécifiques à votre industrie comme les périodes électorales, des annonces de grande société, des mises à jour de logiciel, la sortie de films, etc.

Ne manquez pas ces opportunités ! Elles sont excellentes pour faire parler de vous et améliorer le capital image de votre marque. Créez ou recyclez des contenus uniques en rapport avec ces actualités.

Leur promotion auprès des grands acteurs de votre industrie vous permettra d’obtenir des liens de grande qualité et une couverture sans précédent. De plus, vous pourrez promouvoir ce même contenu pour chaque nouvelle actualité similaire.

Un conseil : Ne créez pas un nouvel article sur le sujet pour chacune de ces nouvelles actualités. Enrichissez plutôt votre contenu existant dès que l’opportunité se présente pour gagner des points SEO ! Par exemple, Venngage communique sur les tendances en design graphique chaque année depuis des années, et ce, sur la même page !

Résultat : une page rafraîchie régulièrement avec un contenu d’actualité. Ceci envoie un signal positif fort aux moteurs de recherche qui ne manqueront pas de récompenser cet effort.

Vincent Brossas, Fondateur de leptidigital.fr, ajoute à ce sujet :

“[…] Bien entendu, pour que cela fonctionne, il ne faut pas que le contenu change trop souvent non plus. Google doit avoir le temps de le parcourir et l’indexer.

Le contenu doit donc rester sur l’URL pendant une durée raisonnable. John Mueller, ne recommande pas (sauf cas très spécifiques, comme la météo ou l’horoscope par exemple), que le contenu change quotidiennement sur la même URL.”

2. Les sites au faible “score SEO”

Il existe de nombreux scores SEO, proposés par des acteurs majeurs du SEO – et indépendants de tout moteur de recherche – qui évaluent la qualité des contenus sur le Web : autorité de domaine (Moz), trust flow (Majestic), évaluation d’URL (Ahrefs), etc.

Lorsque l’on établit sa liste de contacts pour sa campagne de liens, il est tentant de se concentrer exclusivement sur les sites affichant un plus gros score (et vous auriez tort de vous en priver).

Toutefois, il faut savoir que ces scores sont simplement des indicateurs de qualité, et ne sont, à priori, pas pris en compte par les moteurs de recherche comme Google.

Aussi, je vous recommanderai de ne pas trop payer attention à ces scores au point de bannir de votre liste tout site avec un score en-dessous de vos critères.

La raison est simple : ces scores ne prennent pas en compte la valeur du lien que vous pouvez obtenir sur le site visé.

Prenons l’exemple de deux sites.

Le site A a une autorité de domaine de 50 et a publié un seul article en 2002 en rapport avec la page que je souhaite promouvoir. Cette page ne bénéficie pas particulièrement d’un trafic conséquent. Je contacte le webmaster et celui-ci me propose d’ajouter un lien vers ma page dans ses ressources additionnelles au bas de son article de 2002.

Le site B a une autorité de domaine de 20 et publie fréquemment sur le sujet que je souhaite promouvoir. Chaque nouvelle publication sur ce site a pour habitude de générer un trafic conséquent dans les premières semaines. Je contacte le webmaster et celui-ci me propose d’ajouter un lien vers ma page avec une ancre optimisée au sein du premier paragraphe d’un nouvel article qu’il souhaite publier la semaine prochaine.

À votre avis, lequel de ces liens aura le plus de valeur ? Celui sur le site A ou celui sur le site B ?

Même s’il est difficile de répondre avec certitude, laissez-moi vous dire qu’il y a de grandes chances que le lien sur le site B ait plus de valeur.

La pertinence du sujet et l’intégration naturelle du lien sur une nouvelle page sont des signaux positifs bien plus forts et naturels qu’un lien ajouté sur une ancienne page qui ne bénéficie pas d’un rafraîchissement plus conséquent.

Mais ce n’est pas tout. Pensez-y, les scores SEO ne sont pas fixes. Un score élevé peut très bien subir une pénalité Google demain et chuter de 10 points, tandis qu’un site au score faible qui investit dans son contenu et ses relations peut voir son site augmenter de 15 points sur l’année.

3. Il n’y a pas que votre « méthode gagnante »

Vous avez mené une ou plusieurs campagnes de netlinking avec succès et avez trouvé la recette qui marche pour vous ? Bravo ! Essayez autre chose.

Pardon ?

Vous avez bien lu. Les propriétaires de sites qui bénéficient du meilleur référencement naturel ont tous une chose en commun : ils ont un profil de liens plus riche et plus divers.

Il y a des dizaines de façons d’obtenir des liens de qualité. Ne s’en tenir qu’à la recette qui a marché pour vous dans le passé, c’est passer à côté d’opportunités plus faciles (liens brisés, mentions de votre marque sans lien, etc.) ou plus valorisantes (publication des résultats de votre recherche sur un site de qualité, etc.).

De plus, les stratégies de netlinking sont en constante évolution. Aussi, ce qui marchait hier peut être obsolète demain (le plus souvent à cause de leur surexploitation).

Enrichissez votre profil de liens en réévaluant et ajustant fréquemment vos stratégies de prise de contact, le type de contenu sur lequel vous misez, ainsi que leur format.

4. L’analyse du profil de liens de vos concurrents

L’avantage d’avoir une concurrence solide est qu’elle vous donne accès à une grande source d’informations, notamment son profil de liens.

En utilisant un outil d’analyse comme SEMrush ou Ahrefs (choisissez la meilleure option pour vous avec cette liste plus complète de logiciels de netlinking), il est facile d’identifier ce qui a marché pour vos concurrents.

Alina Petrova, Content Marketing Strategist chez SEMrush, suggère de questionner le profil de ses concurrents :

“[…] Examinez ces pages pour obtenir les réponses suivantes :

Quel type de contenu génère le plus d’engagement et de visibilité pour vos concurrents ?

Quels sont les sujets qu’ils ont déjà abordés et qu’ils n’ont pas encore abordés ?

Si vous avez des contenus similaires, quelle est la différence entre votre post et celui de votre concurrent ?”

Pour chaque mot-clé sur lequel votre concurrent est bien positionné, vous pouvez non seulement analyser quel type de contenu et de sujet traité génère le plus de trafic organique, mais vous pouvez également voir les liens pointant vers ces mêmes contenus.

L’analyse de ces liens peut vous en dire long sur :

  • Le profil des éditeurs intéressés par le sujet et prêts à inclure un lien vers une source externe ;
  • Le type de campagne de promotion menée par votre concurrent, ainsi que sa stratégie de contenu ;
  • L’effort requis pour se positionner sur un ensemble spécifique de mots-clés.

5. Les grappes de contenu de votre site

Votre site suit une certaine structure qui font que certaines pages bénéficient du soutien d’autres. Ce maillage interne est capital pour répartir votre « jus de lien » à bon escient.

Et quand on parle de cocon sémantique, il ne faut pas oublier les articles de blog qui soutiennent vos pages. Ceux-ci vont permettre de faire circuler ce jus de lien vers des pages capitales pour votre business (landing pages).

D’autant plus que vous seul pouvez décider du placement, de l’URL et du texte d’ancre que vous souhaitez attribuer à ce lien puisqu’il s’agit d’un lien interne. Et il sera certainement plus facile d’obtenir des liens externes vers ces articles de blog que vers vos landing pages.

En voici un exemple. Si vous vendez une formation pour devenir agent immobilier (objet de votre landing page), il sera certainement plus facile d’obtenir naturellement des liens venant d’autres sites vers votre article “Reconversion professionnelle : les meilleures formations à suivre en 2019” car ce dernier a davantage de chance d’être partagé.

En intégrant un lien interne de votre article vers votre landing page et en obtenant des liens vers votre article, vous passerez naturellement ce jus de lien nécessaire au classement de votre landing page.

6. L’entretien de votre réseau

En 2019, nombreux sont les acteurs du Web qui connaissent la valeur d’un lien. Si cette valeur est par moment mal interprétée ou exploitée (utilisation excessive de la balise nofollow, offre de liens payante, etc.), elle n’en reste pas moins importante.

Le Web est, par définition, tissé de liens. Et je ne parle pas exclusivement de liens URLs, mais bel et bien de liens entre personnes.

La puissance de milliers de blogs à votre portée

Le netlinking est une affaire de connexions entre des idées et des contenus de qualité, mais aussi entre les personnes à leur origine. Comme dans le monde physique, c’est votre réseau de partenaires, de lecteurs, de clients qui entretient votre croissance en tant qu’individu et la croissance de vos projets.

Faites l’effort de bâtir votre industrie, ajoutez votre pierre à l’édifice, entretenez vos relations, et soyez patient : vous obtiendrez le soutien des acteurs de votre industrie, qui n’hésiteront pas à partager vos idées et projets avec leur réseau.

Le meilleur lien que vous puissiez obtenir reste celui que vous n’avez pas besoin de demander.

Voir en ligne